CHF 0.00 0
Panier

Votre panier est vide.

Un outil pour évaluer le degré de maturité des équipes: «Chronique des équipes durables» avec Thomas Cretton

Un outil pour évaluer le degré de maturité des équipes: «Chronique des équipes durables» avec Thomas Cretton

Existe-t-il un moyen de pronostiquer la durabilité des équipes ? C’est le défi que s’est lancé pour son travail de Master EMBA en management & leadership (HES-SO) Thomas Cretton, directeur adjoint de la l’entreprise valaisanne Alpwatt.

Texte par Francesca Sacco

Pourquoi vous êtes-vous intéressé au développement des équipes ?

Je suis persuadé de l’importance de la bonne gestion des groupes de travail, et surtout de la nécessité d’appliquer certaines bonnes pratiques dans ce domaine. J’ai constaté que malgré la bienveillance dont peut faire preuve le management, certains leaders peinent à recruter, à développer et à maintenir des équipes durables, performantes et engagées. J’avais besoin d’un concept qui soit en même temps un outil de management. Je voulais que mon travail porte sur quelque chose de concret et facilement applicable.

Dans les grandes lignes, quel était le projet ?

L’idée était de concevoir un outil d’autodiagnostic en lien avec les 18 facteurs clés de durabilité des équipes identifiés dans la méthodologie. Le projet a démarré en novembre 2022, avec un questionnaire distribué à l’ensemble du personnel des sociétés Alpwatt, AL Électricité et Starpellet, au cours d’un atelier durant lequel le concept des équipes durables a été expliqué. Chaque personne a été invitée à se référer à ces 18 facteurs connus pour autoévaluer son ressenti vis-à-vis de son équipe et de l’organisation. Une échelle à cinq niveaux a été proposée, allant de l’équipe imprévisible (A) à l’équipe durable (E) en passant par l’équipe éclairée (B), l’équipe solidaire (C) et l’équipe structurée (D).

Qu’avez-vous appris d’important sur les équipes durables à travers ce projet ?

J’ai compris que si certains d’entre nous ont peut-être des prédispositions naturelles pour devenir des leaders, avoir de l’influence est une capacité qui s’apprend. Ce défi est d’autant plus exigeant que nous évoluons dans un monde volatil, incertain, complexe et ambigu (VICA). Les organisations doivent impérativement renforcer leur capital humain pour éviter une hausse du turnover ou une érosion des talents, par exemple.

Qu’est-ce que vous faites de différent aujourd’hui, suite à ces ateliers ?

Aujourd’hui, ma posture de leader a évolué vers une plus grande conscience de l’importance de mettre du sens dans le travail et de soutenir les collaborateurs. Je m’efforce de créer un cadre bienveillant pour permettre à chaque individu de se réaliser et de se responsabiliser en faisant usage de sa marge d’autonomie et de pouvoir. Je suis également plus enclin à promouvoir le feedback, que ce soit en one-to-one ou en équipe. Enfin, j’essaie de montrer le bon exemple en recherchant l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Le travail doit être un lieu d’accomplissement où tout le monde éprouve du plaisir à se réaliser et où l’entraide est de mise.

Pouvez-vous donner quelques résultats ?

Globalement, il ressort que le niveau de maturité des équipes des sociétés concernées atteint le Niveau C, soit l’équipe solidaire. Cela signifie qu’en moyenne, les facteurs clés sont tout juste perçus comme une force. Parmi les facteurs les plus évolués, on peut citer l’expérience client, l’apprentissage, la croissance et le progrès, la fiabilité et le travail d’équipe, la raison d’être et la vision commune. Pour les leaders, il s’agit de favoriser un environnement où les gens peuvent tester et s’approprier de nouvelles choses en leur montrant le sens et le but de leur travail, mais il est également important de stimuler le dialogue en autorisant les équipes à exprimer leurs besoins, de prendre une posture de leader agissant comme un facilitateur et d’encourager une culture du leadership solidaire dans toute l’organisation, par exemple.

Quelques chiffres

  • 93% du personnel impliqué (sur les trois sociétés)
  • 38 participants au total
  • Début du projet en novembre 2022
  • Suivi et implémentation des mesures en cours

L’entreprise en bref

AlpWatt est active dans le secteur de l’énergie et du bâtiment. Elle est spécialisée dans le conseil et l’installation de systèmes intelligents renouvelables, comme le solaire photovoltaïque, le solaire thermique, les pompes à chaleur, les chaudières à pellets, les batteries de stockage et les bornes de recharge.

Poursuivons l’échange avec Thomas Cretton lors de notre prochain MeetUp Actitudes™: 

le lundi 19 juin de 11h30 à 12h30 (en visio conférence) 

Inscription (gratuite) au prochain MeetUp Actitudes™:

https://actitudes.typeform.com/Meetup20230619

Parlons ensemble

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.